icon_arrow_slider_left
creme academy
articles
Community

Le guide complet pour développer son réseau en freelance

Jeanne Deplus
October 30, 2018

La plupart des freelances démarrent leur activité comme ça :

 

Et le réseau dans tout ça ? 

Très peu commencent, dès le début, par travailler leur réseau. C’est pourtant une part essentielle de toute activité commerciale, et d’autant plus lorsqu’on est freelance.

Concrètement, développer son réseau en freelance, c’est construire des relations avec des gens qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs.

Comme tous types de réseaux, vos relations professionnelles seront beaucoup plus efficaces et solides si elles sont fondées sur des valeurs ou des intérêts communs. Oubliez donc tout ce que vous avez entendu sur les “10 règles magiques du networking ».

Soyez vous-même, ayez un discours clair lorsque vous parlez de votre travail en freelance et apprenez à être à l’écoute.

Dans cet article, nous verrons :

 

Développer votre réseau en freelance est indispensable

1. À la recherche de nouveaux clients

Développer son réseau en freelance est une pratique indispensable qui comprend de nombreux avantages. Le plus évident est bien sûr l’apport de nouveaux clients. Personnellement, j’ai trouvé 60% de mes clients actuels lors d’évènements, de meetups ou de hackathons, ces événements où un groupe de développeurs se réunit pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours.

Cela sera très probablement vrai pour vous aussi, même si vous ne vous le savez pas encore.

Cependant, sans même assister à des évènements, un réseau bien travaillé peut vous apporter du travail et d’autres opportunités à travers des recommandations. Par exemple, lorsque j’ai décidé de créer ma startup, j’ai trouvé mon associé grâce à l’une de nos relations en commun.

Développer son réseau en freelance, c’est aussi l’accumulation de petites actions qui, mises bout à bout, vous apporteront un certain nombre d’opportunités. Les relations que vous créez doivent être réciproques et mutuelles. Si vous connaissez deux personnes qui peuvent avoir des choses à s’apporter mutuellement, vous avez là l’opportunité d’être facilitateur dans cette nouvelle relation. Créer des passerelles vous servira sur le long terme. 

 

2. À la rencontre de nouveaux freelances

Trouver des clients n’est pas l’unique raison pour laquelle développer votre réseau est important. Rencontrer d’autres freelances est tout aussi important. Je vois trois gros avantages à cela : 

Les freelances ont généralement l’habitude de s’entraider sur diverses problématiques et vous trouverez toujours de l’aide concernant le développement de votre activité.

Il y a quelques mois, on m’a présenté une illustratrice avec de nombreuses expériences. Et il y a peu de temps, elle m’a appris comment faire la transition entre le dessin traditionnel sur papier et le dessin sur ordinateur. Soyez donc curieux et ouverts à tous types de rencontres, elles pourront vous servir avec le temps !

Rencontrer d’autres freelances peut aussi vous permettre de rencontrer de nouveaux clients. D’une part, le besoin d’un client dans le cadre d’un projet peut évoluer. D’autre part, rappelez-vous que les entreprises ont toujours de multiples besoins. Le client d’un freelance de votre réseau peut très vite devenir le vôtre sur des problématiques différentes (il ne s’agit pas de piquer les clients de votre réseau !). Prenez le cas d’une entreprise en phase de création de son site web. Elle aura évidemment besoin d’un développeur. Mais la conception de son site nécessitera aussi l’intervention d’un designer et d’un rédacteur.

 

Fixez-vous des objectifs

Développer son réseau en freelance est important pour se construire une réputation, trouver des clients et grandir en tant que freelance. Au premier abord, l’ensemble de ce processus peut sembler plutôt intimidant. On ne sait jamais vraiment par où commencer.

Je vous suggère de commencer par vous fixer des objectifs/buts.

1. Pourquoi se fixer des objectifs pour développer son réseau ?

Les entreprises utilisent un tas d’indicateurs pour suivre leur performance et corriger là où ça ne va pas. Pourquoi ne pas en faire autant lorsqu’on est freelance ?

Certes, vous n’avez pas d’employés. Mais vos clients, eux, sont bien là, et attendent également que vous leur offriez le meilleur service possible. Et définir des objectifs de manière formelle est un moyen pour y arriver. Cela va notamment vous permettre d’être concentré, d’évoluer plus vite et de vous sentir pleinement responsable de votre activité.

En discutant avec un certain nombre de freelances, j’ai remarqué que nous avions quelques difficultés avec ces notions d’objectifs.

Nous avons souvent de grandes idées en tête. Mais on ne prend pas suffisamment de temps à définir les étapes et le processus pour atteindre ces objectifs.

 

2. Se fixer des objectifs concrets

De mon point de vue, le plus important est de bien définir ses priorités. Les priorités sont différentes des objectifs : alors qu’un objectif est spécifique et ciblé, une priorité constitue un ensemble de désirs plus vastes.

Imaginez-vous dans 1, 5 ou 10 ans.

Quels sont vos objectifs ? Quels sont les moyens que vous allez mettre en place pour y parvenir ?

La méthode SMART (en anglais) peut vous aider à mesurer ces objectifs : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Pertinent et Limité dans le temps.

Vous allez ensuite devoir définir vos priorités parmi ces objectifs et votre vie personnelle. Les détails d’exécution découleront aussi de vos priorités. Utilisez des outils comme Trello pour piloter l’avancement de vos projets et prioriser ainsi chaque semaine vos tâches les plus prioritaires.

Utilisez intelligemment votre réseau existant

1. Quelles sont mes relations aujourd’hui ?

Harry Freedman auteur de “How To Get a Job In A Recession” explique que le développement de son réseau est un processus à double sens.

“Il ne s’agit pas de demander des faveurs à quelqu’un d’autre. Il s’agit de créer des relations bénéfiques pour les deux parties. Et toutes les personnes que vous rencontrez doivent vous apporter de nouveaux contacts, et vice versa.”

Il y a deux types de contacts : ceux qui pourront vous aider et ceux qui ne pourront pas. Basique comme ça, mais c’est important de l’avoir en tête.

Assurez-vous de faire attention à ces deux catégories de la même manière. Même si vous savez que le meilleur ami de votre grand-mère ne vous apportera rien, son fils, lui, peut être la personne dont vous aurez besoin à un instant t.

Votre réseau est composé de plusieurs cercles :

L’objectif pour vous est de mieux comprendre votre réseau.

2. Contacter son réseau

Votre approche doit être naturelle et authentique. Vous ne devez pas agir par intérêt direct. Le meilleur moyen de développer son réseau en freelance est de créer des connections bénéfiques pour les deux parties.

Il existe différents moyens d’aborder vos relations :

C’est donc à vous de trouver celui avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

 

3. Un réseau s’entretient

Pour développer son réseau, il faut prendre soin de chaque nouvelle relation et notamment de ses clients. Prenez l’initiative d’inviter les vôtres à déjeuner ou de leur envoyer régulièrement un mail ou un message.

Vous pouvez par exemple vous donner pour objectif d’envoyer un mail à vos anciens clients tous les 2 ou 3 mois.

Et nul besoin d’écrire un roman.

Un simple “Comment allez-vous ?” ou “J’ai lu cet article qui pourrait vous intéresser” peut suffire. L’essentiel est de faire passer comme message que vous êtes toujours présent et actif sur votre marché.

Ces petites attentions peuvent être très puissantes à long terme. Vos clients gardent en mémoire votre nom et seront ainsi plus susceptibles de vous recommander. Vous n’avez pas le même impact s’ils ont reçu un mail il y a 2 semaines, plutôt qu’il y a 6 mois lors de votre facture.

D’autres manières d’entretenir son réseau ?

Philippe, consultant expert en webmarketing, opte pour des rencontres régulières  :

“La pratique n°1 pour moi, c’est d’aller voir les personnes avec lesquelles vous avez déjà eu plaisir à travailler par le passé, et de faire sentir votre envie de travailler avec eux. C’est sincère et puissant.”

Alexis, copywriter, a une approche différente :

“Je profite du contenu que je crée, puis diffuse sur mes réseaux sociaux pour recontacter certaines personnes. C’est aussi un bon moyen de se rendre visible sur les fils d’actualités de mon réseau, notamment sur LinkedIn. 

 

Participer à des évènement de networking

1. Trouver des évènements pertinents

Même à l’ère des réseaux sociaux, le traditionnel évènement de networking reste très populaire.

Pour certains, ces évènements sont des opportunités de rencontrer d’autres personnes dans le même état d’esprit et d’échanger sur des idées, des conseils ou des stratégies professionnelles. Pour d’autres, la démarche sera plus focus sur le plan business, avec pour seul objectif de trouver de nouveaux clients ou futurs collaborateurs.

Afin de trouver des évènements qui vous correspondent, intéressez-vous en premier lieu à la description de l’évènement et aux sujets qui y seront abordés. Lisez également les feedbacks, qui peuvent vous aider à vous faire une idée plus concrète de l’évènement. Les plateformes comme Meetup ou Evenbrite sont géniales pour ça.

Personnellement, je trouve que les hackathons constituent aussi un excellent moyen de développer son réseau. Vous pourrez élargir votre cercle de connaissances et développer vos compétences en même temps. Et ne vous inquiétez pas, les hackathons ne sont pas réservés aux geeks et développeurs.

 

2. Exploiter le potentiel de la communication digitale

Pour ceux qui seraient intimidés à l’idée de se retrouver en face à face avec d’autres, il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités de développer son réseau en ligne.

C’est notamment une des stratégies choisies par Philippe, entrepreneur et freelance depuis de nombreuses années :

Je vais très peu à des événements et pour ainsi dire jamais, sauf si je suis l’un des acteurs.

Aujourd’hui, on peut tout avoir grâce à un mail ou à un message sur LinkedIn, par exemple. Alors pourquoi se déplacer dans des usines à networker alors qu’on peut très facilement déclencher des relations de haute qualité de son ordinateur ?

Chacun sa méthode !

Pour développer son réseau en freelance, il existe aussi de nombreux groupes Facebook ou Slack consacrés aux freelances. Chez crème de la crème, c'est Slack qui a été choisi et chaque jour ce sont près de 1000 freelances qui s'entraident sur tous leurs challenges du quotidien.

3. Préparer votre évènement

 

4. Garder le lien après l’évènement

 

Ce qu’il faut retenir

Dans tous les domaines, développer son réseau est indispensable. Lorsqu’on est freelance, c’est un très bon moyen de trouver des clients, d’améliorer son expertise ou simplement de rencontrer des personnes dans le même état d’esprit que soi.

Fixez-vous des objectifs, même pour développer votre réseau. Vous verrez que c’est beaucoup plus simple que prévu.

Il est ensuite temps de rencontrer de nouvelles personnes. Vous pouvez assister à des évènements, contacter des gens que vous connaissez déjà ou profiter des nombreux forums et groupes Facebook spécialisés.

Gardez en tête une chose : soyez vous-même et préparez votre pitch pour être le plus clair possible. N’oubliez pas d’être à l’écoute de l’autre. Il n’y a rien de plus désagréable que de se retrouver avec quelqu’un qui ne parle que de lui, on a déjà tous vécu cette situation…

Alors, quelle est la prochaine étape ?

__

Cet article a été librement adapté de l’article de Catalin Torge & Zehra Punjwani “Networking : A complete Guide for Freelancers”

Rejoins la première
communauté sélective de freelance

Rejoindre la communauté

Connectez-vous