icon_arrow_slider_left
creme academy
articles
Top Freelance

Top Freelance EP25 | Michael «L’important pour moi, c’est de ne pas devoir résoudre deux fois le même problème. »

Soukaina Chekkouri
August 6, 2020

1. Quel est ton secret pour rester le meilleur dans ton métier ?

Regarder ailleurs que dans son domaine d’activité !
Cela peut-être s’initier simplement à d’autres langages de développement, comme Kotlin ou Python dans mon cas. Sans vouloir spécialement exceller dans ces domaines, cela permet de voir quelles sont les bonnes pratiques ailleurs et éviter de se figer dans un mode de pensée ou une monoculture qui entrave la réflexion.

De manière plus large, je m'intéresse à la sociologie. Une grande partie du travail d’un développeur consiste à communiquer avec ses pairs ou d’autres parties prenantes. Si l'on regarde la performance d’une équipe dans son ensemble, ce sont les relations et le comportement des équipiers qui vont l’influencer, bien plus grandement que les compétences techniques individuelles de chacun.

2. Comment tu organises ta todo ?

Mes échéances sont sur un google calendar tout simple. Je décompose ensuite sur Evernote les différentes étapes, si nécessaire.

3. As-tu des routines ? Si oui, quelles sont-elles ?

Juste avant de commencer à travailler, je coche la case du jour dans mon spreadsheet de suivi. C’est bête, mais j’ai la hantise de faire une erreur en fin de mois et de facturer une journée en trop à un client. En le faisant tous les jours quand je suis installé devant mon PC, une fois en fin de mois je suis certain de ne pas me tromper, et c’est un souci de moins à gérer !

4. Comment est-ce-que tu gagnes du temps ?

Evernote, Evernote et Evernote. Je note beaucoup de choses, cela va de la ligne de commande Linux dont je n’arriverais jamais à me souvenir, à des problèmes d’architecture que j’ai pu rencontrer, ou tout simplement la solution d’un bug particulièrement vicieux. L’important pour moi, c’est de ne pas devoir résoudre deux fois le même problème.

5. Comment tu gères ton temps travail / vie perso aujourd'hui ? et demain ?

En cette période de COVID-19, j’ai eu la chance de pouvoir continuer de travailler en télétravail. La frontière est forcément un peu plus poreuse en ce moment, mais je fais attention à rester dans des horaires classiques, pour ne pas avoir l’impression de vivre au travail.

En temps normal je travaille souvent en régie, au moins en partie chez le client. Donc l’équilibre est très simple à trouver.

« Si l'on regarde la performance d’une équipe dans son ensemble, ce sont les relations et le comportement des équipiers qui vont l’influencer, bien plus grandement que les compétences techniques individuelles de chacun »

6. As-tu prévu de te réorienter et faire évoluer ton métier ? Si oui pourquoi et comment ?

Ce n’est pas vraiment une réorientation, mais je pense me former plus au Cloud comme Amazon ou Google. Le but serait de faciliter le travail avec les équipes devops sur de gros projets, et également de proposer une solution complète, du développement au déploiement, sur des projets plus modestes.

7. Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu ? Et le meilleur conseil que tu peux donner aujourd'hui ?

Rester factuel dans sa communication, même (et surtout) en cas de friction.

Dans ma vie de salarié, j’ai été responsable d’application, donc en vis-à-vis de la MOA, et parfois en désaccord. C’est ma boss du moment qui m’a fait découvrir les bienfaits et la force d’être purement factuel dans sa communication. Les faits ne se contestent pas, on évite de glisser vers le ressentiment et en ne désignant pas de coupable, on passe tout de suite à la recherche de solution.

Dans le cadre d’un freelance, disons qu’un “J’en ai marre, je veux être payé correctement” qui met en cause la bonne volonté ou moralité du client, n’aura pas le même accueil qu’un plus factuel “Mon TJM est aujourd’hui en dessous du prix du marché”.

Rejoins la première
communauté sélective de freelance

Rejoindre la communauté

Connectez-vous